Youla Chapoval - 1919-1951 - Peintre de la 2ème École de Paris | EXPOSITION & ACTU
Blog du peintre Youla Chapoval (Jules Chapoval) école de Paris, né en 1919 à Kiev et mort à Paris en 1951 qui s'installa au début du XX e siècle dans la capitale pour se consacrer à la peinture. Youla Chapoval est sur Facebook, twitter et pinterest.
chapoval, youla chapoval, école de Paris, 1919, 1951, picasso, kandinsky, nicolas de staël, de stael, cocteau, dutilleul, abstraction lyrique, ChapovalYoula.OfficialPage, Facebook, bénézit, jeanne bucher, denise rené, maeght, degottex, grande chaumiere, paris, russie,, ukraine, peunture, mam, lam
5
post-template-default,single,single-post,postid-5,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.8.1,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
expo Chapoval Paris

EXPOSITION : ◊ Centre national d’art & de culture Georges-Pompidou,Paris ◊

En mai 2013, le Centre national d’art & de culture Georges-Pompidou à Paris présente des œuvres de Youla Chapoval, acquises en 1985 (Numéro d’inventaire : AM 1985-165). Un long couloir, parallèle à des tableaux de Picasso, son ami et mentor, présente au public ses encres de chine.

Peu sont ceux qui connaissent cette technique de Youla Chapoval. Il s’y met pourtant dès ses débuts ; on retrouve des personnages de rue, des paysages et des portraits. Les œuvres du Centre national d’art & de culture Georges-Pompidou datent des années 1949/50.

Il n'est pas sans rappeler le travail de Hans Hartung. Se connaissaient-ils ?

exposition chapoval ParisLe style est abstrait. Il n’est d’ailleurs pas sans rappeler le travail de Hans Hartung (http://www.fondationhartungbergman.fr/sitehhaeb/) avec le style « Chapoval » , plus « lyrique » et arrondi. Se connaissaient-ils ? Certains le disent mais aucune preuve le prouve pour l’instant. Cependant, on sait qu’en 1945-1946, Hartung rentre à Paris et expose à la galerie denise René « Il participe à de nombreuses expositions, par exemple au Centre de Recherches, rue Cujas, avec Domela et Schneider, il  participe à des expositions de groupes à la Galerie Denise René et à la Galerie Colette Allendy. Des critiques d’art comme Charles Estienne, Madeleine Rousseau, Léon Degand et Wilhelm Uhde le remarquent. Une série d’eaux-fortes voit le jour (1946-1947  » (http://fondationhartungbergman.fr/wphh/bio-citation/)Exposition Chapoval Paris
Les deux peintres baignaient dans la même sphère artistique, et furent remarqués par le même critique de l’époque : Charles Estienne (1908-1966).

Il est,en tous les cas, intéressant de voir ses œuvres ainsi présentées au public !

Voir les oeuvres du Centre national d’art & de culture Georges-Pompidou 

Exposition Chapoval Paris

No Comments

Post a Comment