Youla Chapoval - 1919-1951 - Peintre de la 2ème École de Paris | Youla Chapoval, peintre russe né à Kiev, prix Kandinsky - 2nd école de Paris
En décembre 1951, mourait à Paris, dans son atelier de montmartre, le peintre juif ukrainien Youla Chapoval à l'âge de 32 ans. Son catalogue raisonné est sorti en décembre 2015 et qui permet de comprendre son travail pictural, qui a compté en moins de 7 ans plus de 800 toiles, gouaches et dessins. Chapoval n'avait pas d'enfants, et c'est grâce à sa soeur, Bella Chapoval-Moisesco, puis son fils, et rejoint à l'âge adulte par sa femme et ses enfants qu'un travail de mémoire a été fait. Nous encourageons tous les amateurs d'art à contribuer à ce travail !
chapoval, de stael, école de paris, peintre russe, pompidou, musée d'art moderne, MAM, LAM, dutilleul, lanskoy, kiev,1942, 1943, 1945, 1946, 1947, 1948, 1949, 1950, 1951, école de paris, ecole de paris, chapoval, rafle du Vél' d'Hiv', bénézit, youla chapoval, schapoval, kantor, russe, ukraine, chapoval, youla chapoval, école de Paris, 1919, 1951, picasso, kandinsky, cocteau, etiennes charles, nicolas de staël, de stael, dutilleul, abstraction lyrique, bénézit, jeanne bucher, denise rené, maeght, degottex, grande chaumiere, paris, russie,, ukraine, peunture, mam, lam
21012
home,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-21012,qode-social-login-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.2,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive
catalogue raisonné du peintre russe Youla chapoval

Youla Chapoval – catalogue raisonné de l’œuvre peint
Préface de Christian Briend, Conservateur général au Musée national d’Art moderne, Centre Pompidou, Paris


Youla Chapoval – 1919-1951

 « À dire vrai je ne suis rien d’autre qu’un être totalement dévoué à son art. […]
Être toujours prêt à peindre, donc à vivre »

(Journal, 9 mars 1944).

 

Youla CHAPOVAL, alors à peine âgé de 32 ans, fut retrouvé mort dans son atelier de l’avenue Junot en 1951 : suicide ou mort naturelle, le mystère reste entier car l’autopsie qui fut ordonnée n’a pas permis de faire la lumière sur cette fin prématurée.

Il laisse une œuvre qui représente pour ces neuf années de travail, quelques 800 toiles et de nombreuses gouaches, aquarelles, lavis et dessins de toutes techniques.

 

slider-youlachapoval04Slide thumbnail

LE CATALOGUE RAISONNÉ

livre youla chapoval

SORTIE 2015

414 pages

800 images

français/english

youla chapoval : le livre

du peintre

en vente en librairie

1er catalogue

slider-youlachapoval03
Youla Chapoval 1919-1951 2ème école de Paris
1942
Chapoval-1945
1945
chapoval-1948
1948

1919, Kiev
Naissance de Chapoval

Né à KIEV (Ukraine), le 3 novembre 1919 dans une riche famille bourgeoise de joailliers  Youla chapoval est le troisième enfant d’une famille qui compte déjà deux filles : Mania alors âgée de 14 ans et Bella de 8 ans. Malgré la période difficile, les premières années de la révolution russe et encore près  d’une guerre sanglante, il aura une petite enfance choyée.

1947
Prix la jeune peinture

En mai 1947, il obtient le 2ème prix de la Jeune Peinture « Prix CARREFOUR » pour l’une de ses toiles intitulée « La petite salière », puis en octobre 1947, le Galerie Jeanne BUCHER s’intéresse à son travail ( exposition du 7 au 28 novembre 1947).  Sous l’impulsion de PICASSO, il réalise une série de lithographies chez MOURLOT.

1949
Prix KANDINSKY

Sur le plan professionnel, Youla Chapoval connait cette année là un succès affirmé et renouvelé :

  • La Galerie JEANNE BUCHER lui consacre une deuxième exposition personnelle du 25 Février au 19 Mars 1949 .
  • Il participe au Salon de Mai et au Salon des Réalités Nouvelles
  • Surtout, il obtient le prix KANDINSKY conjointement avec Marie RAYMOND à la galerie Denise RENE
  • L’État lui achète une œuvre intitulée  « La Houille «
  • Enfin il participe en Octobre à l’exposition de groupe « Les Mains Éblouies «  à la Galerie MAEGHT.

1951
Mort de Chapoval

Le 19 décembre 1951, sa soeur et ses amis WORMS, inquiets de son silence, font ouvrir son domicile.

Il est retrouvé, allongé dans son lit, un livre à la main : « il paraissait endormi et calme ». Il serait mort dans la nuit du 16 au 17 décembre .